Les Publicités Les Plus Sexy !

1

Elles sont belles, sulfureuses, sexy, avec des corps de déesses à faire saliver tous les hommes, ce sont bien évidemment les mannequins des « publicités hot ».

Si vous avez cliqué sur cet article, c’est que vous faites partie de la majorité des consommateurs qui restent très influencés par le nu et auxquels on expose les silhouettes les plus avantageuses pour les faire acheter une voiture, un parfum, un yaghourt, une assurance, de la colle forte…

C’est bien connu le sexe fait vendre et vous venez de le prouver ! L’objectif de cet article est d’ouvrir un débat sur l’utilisation du nu dans la publicité. Au risque de vous décevoir, vous ne trouverez donc pas de spot sexy à la suite de ces quelques lignes.

Pour les publicitaires, le nu n’est généralement, qu’une technique de persuasion parmi d’autres qui n’entache en rien l’image de la femme.

Pour d’autres, et surtout les féministes, ces publicités sont aussi dégradantes pour les femmes que pour les hommes. Les premières sont en effet, réduites au rang de femme-objet, et les seconds sont réduits à leur instinct animal. De plus, elles dévalorisent le métier de publicitaire car, recourir à ce genre de raccourcis dénote d’un manque de créativité et d’imagination, même si les messages sexuels subliminaux dans les publicités sont parfois hallucinants. Les véritables experts, selon ce même courant, sont ceux qui redoublent d’inventivité et d’ingéniosité pour nous offrir les meilleures campagnes sans exhiber le moindre décolleté.

Et vous chers lecteurs ? Faites vous partie de ceux qui acceptent de dévoiler le corps d’une femme dans une publicité ou êtes vous plutôt de ceux qui y voient un sacrilège et une offense ? Nous attendons votre avis sur le sujet dans les commentaires !

 

Commentaires

  1. Je trouve que de dénuder une femme ou un homme et d’utiliser la sexualité pour promouvoir un produit est certes un moyen facile de vendre sans se casser la tête à trouver un concept plus poussé, par contre, je ne trouve pas nécessairement que c’est une atteinte quelconque. Je ne trouve pas que c’est dégradant pour l’homme puisqu’il ne sont pas les seuls visés par ces publicités, par conséquent, cela ne fait pas appel a leur instinct animal seulement. Par exemple, malgré que je sois une femme et que je sois hétérosexuelle, je serai tout de de même attiré par de la lingerie ou un parfum annoncé par l’image d’une belle femme. C’est l’esthétisme qui, peut-être, m’attirera davantage que la sexualité (ce qui est probablement plus le cas pour la gent masculine) mais au bout du compte le résultat est le même; j’achète. Pour ce qui est de la femme, je ne crois pas que les publicités montrent une image dégradante de celle-ci, au contraire, la plupart du temps la femme est représentée comme une femme forte, indépendante, consciente du pouvoir de son charme et de sa beauté. Je trouve que ces publicités ne nous rabaissent en rien, mais ne fait que montrer la réelle beauté du corps de la femme. Pour ce qui est du modèle de la femme parfaite, je crois qu’il s’agit d’un autre débat qui n’a aucun lien avec celui-ci. Je crois qu’il est vrai qu’il y a un problème majeur du fait que les adolescentes sont forcées à entrer dans le moule de la femme trop maigre et parfaite, mais je crois qu’on ne parle pas ici du même combat. La sexualité et la sensualité pourrait selon moi être très bien représenté par une femme un plus ronde dans les publicités, et ce serait aussi vendeur si l’image est soignée et esthétique. Il faut tout de même se rappeler que la beauté plaît et que c’est ce qui marche en publicité. Certaines personnes choisissent leurs produits de consommation en fonction de la beauté des étiquettes et de l’image de la marque. Bref, je sais apprécier une publicité plus sensuelle si celle-ci n’entre pas dans l’excès, qu’elle ne place pas la femme dans une position de soumission face à l’homme et qu’elle ne montre pas le corps d’une femme sous-alimentée et en mauvaise santé.